Peigne

Blog

Octobre 2018


Allez, dernière ligne droite avant de terminer ce pantalon, grâce à ma mère qui m'aide pour le patronage, et aussi parce que j'ai eu la chance de rencontrer une modéliste qui me donnera un coup de main très prochainement pour me permettre de vous proposer la taille S. 




Pour mes petits dessins, je me renseigne pour les faire imprimer sur un papier de qualité, et je pense peindre aussi sur de plus grands formats. Je m'inspire de Felix Vallotton et de Paul Gauguin pour mes dessins.


Après j'ai toujours en tête une combinaison un peu dans l'esprit des coupes des années 70, ajustée à la taille et légèrement trompette au dessus de la cheville. Mais je ne peux travailler que le week-end, d'où mon évolution très lente.



Août 2018 


J'ai pour projet de vous proposer le pantalon Peigne l'été prochain, je travaille donc sur le patron, une galère sans nom, mais j'avance doucement. 

Un chemisier aussi est en bonne voie pour l'été 2019. 

Le body sera toujours là, en une ou deux couleurs. 

Une fois que le pantalon et le chemisier auront vu le jour, je vais pouvoir approfondir mes recherches de paillettes, de transparences... toute matière synonyme de liberté, ce sera la ligne conductrice de cette collection. 

En espérant avoir le temps!




Ah oui et j'aimerai aussi proposer à la vente mes dessins préparatoires, comme celui animé ici plus haut. 


J'ai reçu des mails de compliments d'une délicatesse infinie, qui m'ont vraiment touchée, "Des gens prennent le temps pour m'écrire pour me dire que ce que je fais est chouette?!" Merci à vous. 


Juin 2018 


La rencontre Ophelieandthegirls et Peigne 

Il y a quelques mois,  je reçois sur Instagram un message qui me rend fière et booste ma créativité à 8000%:  La photographe Ophélie Rondeau me propose une collaboration, ou plutôt un cadeau: photographier les bodies de la collection Peigne. 

Sauf que, dans la précipitation, on oublie de s'organiser, de préciser les délais et obligations de chacune... 


Les bodies partent pour Berlin quelques semaines plus tard,... trop tard pour Ophélie qui démarre déjà un autre projet d'envergure... et qui n'a plus le temps de me prévenir. 

La suite est catastrophique, je perd patience, échange de mails acides, bref, pour résumer, ma première collaboration vire au cauchemar! 


J'ai la sensation que j'ai merdé quelque part. 

Ben oui Mélodie, on n'envoie pas des pièces uniques à une photographe sans lui avoir précisé ses délais, et s'être renseigné sur les siens. 

Je finis par m'excuser, dans un dernier mail, d'avoir mal expliqué, d'avoir mal interprété... 

Et puis j'essaie de balayer cette histoire, le coeur lourd, parce que mon caractère m'a encore joué des sales tours. 

C'est aussi ça, créer une marque. 


Et aujourd'hui, je reçois un mail. C'est Ophélie, qui partage mon avis, on s'est mal comprises, on a chacune nos torts...  

Elle m'envoie les quelques photos qu'elle a eu le temps de faire,... J'ai le sourire jusque là en les découvrant. Je ne sais pas ce qui me réjouit le plus, de voir le mélange de nos deux créations ou le fait qu'on se reconcilie. 


C'est que le début alors?!

En attendant de retravailler avec elle pour ma future collection, (projet plus excitant tu meurs), voici les premières photos du body Peigne vu par Ophelieandthegirls. 


Merci Ophélie!



Mai 2018


Nouveau site, nouvelle peau.

L'atelier Peigne déménage (enfin, je déménage tout court), et j'en profite pour faire une pause.

A partir de maintenant, c'est quand je veux, comme je veux. Ou plutôt comme je peux! J'aime l'idée d'une marque à l'échelle de mes deux mains. J'ai décidé de prendre mon temps. 

Au programme de Peigne:

Des milliards d'idées à développer, du transparent, de la broderie, de l'oversize, des paillettes...

Votre panier est vide
Voir la collection